Rachat Credit
Publié le - 961 disp. -

Les prix de l'immobilier en France

Vous avez envie de vous acheter une belle résidence pour vivre ou destinée à la location en France, et pourtant vous hésitez à faire le pas face à la rumeur qui circule sur les baisses des prix de loyer ? Tenez-vous informé régulièrement sur les variances des prix sur le marché. En effet, la baisse existe réellement, toutefois, certaines régions et départements sont plus touchés que d’autres.

 

chute prix immobilier

 

Les prix de la propriété départementale

Il est vrai que dans tous les départements de France, les prix ne sont pas les mêmes, dans un quartier à un autre. Toutefois, il est faisable d’établir une liste des prix moyens pour chaque département français. Fort heureusement, en France encore, certaines zones demeurent stables en ce qui concerne le placement immobilier. Comme preuve, dans les départements des Vosges, de l’Aveyron ou encore de l’Allier, le mètre carré s’est toujours vendu à moins de 1 300 euros. En effet, malgré la crise qui circule dans toute l’Europe, la France demeure encore quasi intacte jusqu’à présent. En Hauts-de-Seine, tout comme dans les Alpes, le prix tend à environner les 4 000 euros : un prix qui s’est stabilisé depuis des années déjà. Néanmoins, la France n’est pas saine et sauve face à l’épidémie de cette chute des prix. Si l’on établissait les moyennes des loyers sur l’ensemble des territoires français en 2011, une baisse de 6,5% a été remarquée dans l’ensemble du pays. La situation empire d’année en année.

Du moins, la demande n’a pas encore baissé les bras

Regardons entre autre le prix des maisons à Paris. Il environne les 8 250 euros, soit une diminution de 500 euros depuis la fin du premier trimestre de 2011. Il y a un mois encore, le prix s’évaluait à plus de 0,1% de cela. Par ailleurs, en Hauts-de-Seine et en Haute-Marne, les prix de l’immobilier se sont stabilisés à respectivement 5 250 euros et 940 euros pour le mois d’août de cette année.

Prix moyen des logements neuf et ancien

Outre les problèmes de divergences départementales de 2015, les montants de location et de vente de propriétés dans toute la France métropolitaine croissent à plus de 0,3 % de Janvier en Mars, alors que durant toute l’année 2014, ils revoient une baisse quantitative de 1,9 %. Les prix ont donc redressé, notamment, en ce qui concerne les maisons anciennes. Par contre, en ce qui concerne les studios et apparts (pour une chambre, deux ou trois), ils demeurent engouffrés, avec une baisse de 0,2 % par rapport à la fin de l’année précédente.

Les publications similaires de "Finance Divers"

  1. 17 Mars 2016Location meublée avantages et inconvenients pour le proprietaire1028 disp.
  2. 30 Juil. 2015Louez Librement à Barcelone !1009 disp.
  3. 7 Juil. 2015Comment obtenir un prêt immobilier adapté à vos besoins ?1025 disp.